Grâce à une première mi-temps quasi parfaite, les joueurs de Mathias Lozano ont pu dérouler et offrir un très beau spectacle à leur public avec de beaux buts à la clé. A commencer par celui de Sofikitis, qui en plus d'être magnifique, débloque la rencontre dès la vingtième minute. Sur un ballon dégagé par la défense, la latéral gauche arme une frappe monumentale qui se loge au fond des filets (22). Les Istréens font rapidement le break face à des adversaires un peu timorés. Hama profite d'une longue ouverture et résiste à son défenseur pour tromper plein de sang froid le gardien (29). Juste avant la pause ce même Hama, sur un centre de Caldeinrinha, triple la mise de la tête (44).

1Q4A0780
Le sort de la rencontre est pratiquement acté tant les Istréens se montrent solides. D'autant plus que l'intenable Hama s'offre un triplé au retour des vestiaires (50). Logiquement le match perd en intensité. Néanmoins, les Violets appuient une dernière fois sur l’accélérateur. Passeur décisif sur le 3éme but de Hama, Duchemin est récompensé de ses efforts en remportant son face à face avec le gardien (84). Pour parachever le spectacle, Sofikitis envoie une nouvelle frappe puissante qui finit dans les buts au grand dam du gardien (88).

Avec cette victoire, le Istres FC fait donc une belle opération au classement puisque Monaco et Rousset sont tous les deux tombés respectivement face à La Ciotat et Arles.