Malgré le score large, les Istréens ont vécu un match à rebondissements face à une équipe de Gardanne, dans le dur en ce moment, mais qui n'a perdu qu'un seul match à domicile depuis le début de la saison. Grâce à un bon pressing et une bonne mise en place tactique, notamment au milieu, les Violets ouvrent logiquement le score. Et c'est l'inévitable Hama qui s'y colle en profitant d'une mésentente entre deux défenseurs pour filer au but et tromper le gardien (15). Le scénario est idéal pour Istres et Caldeirinha double la mise juste avant la pause grâce à un bon travail de Larhrib (43). Les Istréens vont néanmoins se mettre en difficulté en devant jouer toute la seconde mi-temps à dix avec Soilihi se faisant expulser pour avoir fait faute en tant que dernier défenseur (45). Néanmoins, la situation aurait pu être pire si le coup-franc n'avait pas été magistralement détourné par Gil.

1Q4A1862
Réduits à dix, les Violets vont faire parler l'expérience pour s'extirper de ce genre de scénario en inscrivant un troisième but. Lancé en profondeur, Hama se fait déséquilibrer par le gardien et obtient un penalty, transformé avec sang-froid par Caldeirinha (59). Les Istréens semblent sereins, mais vont concéder à leur tour un penalty pour une faute dans la surface de Kehiha. Le tireur Gardannais ne trouve cependant que la barre des cages gardées par Gil (72). Après ce coup de chaud, les Istréens ne seront plus mis en danger, gérant parfaitement la fin de la rencontre et l'emportant 3 à 0.

En attendant les résultats de dimanche, les Istréens mettent la pression sur leurs adversaires et, à 5 journées de la fin du championnat, compteront au minimum toujours 9 points d'avance à l'issue de cette 21éme journée.