Mathias Lozano avait prévenu avant la rencontre que rien ne serait donné à Istres. Au final, les Violets ont du faire preuve d'une abnégation à toute épreuve pour prendre les derniers points face à Fos et valider cette montée.

Contre une équipe de Fos qui restait sur trois matchs sans défaite, les Istréens se sont montré timorés. Malgré une belle opportunité dès les premières secondes du match sur un déboulé de Bourrier et une volée contrée de Caldeirinha, ce sont bien les Fosséens qui ont affiché un meilleur visage. Et il faut un Gil en grande forme pour garder son équipe hors de l'eau à plusieurs reprises (25, 32 et 37). Istres répondant timidement sur une frappe de Soilihi (40). Malheureusement, juste avant la pause, c'est Fos qui ouvre la marque, logiquement, par Touré (45).

1Q4A7525
Le repos et un changement tactique plus tard, les Violets se ruent à l'attaque, mais ni Duchemin d'une frappe trop croisée (46), ni Caldeirinha sur un coup-franc (54) ne parviennent à égaliser. Les deux équipes jouent les coups à fond et à ce petit jeu, c'est Istres qui fait la différence grâce à la vitesse de Hama. De retour de blessure et entré en jeu à la pause, l'ailier lancé en profondeur, se fait déséquilibrer dans la surface. Caldeirinha ne tremble pas pour permettre à son équipe d'égaliser (70) Une égalisation salvatrice puisque plus rien ne sera marqué dans cette partie, ce qui valide enfin cette montée en DH.