Il fallait être patient, martelé Mathias Lozano à ses joueurs au cours de la seconde période. Les supporteurs ont dû l'être aussi pour voir leur équipe l'emporter au bout des arrêts de jeu. Face à une équipe de Sainte-Maxime rugueuse en première mi-temps, les Istréens ne parviennent pas à poser leur jeu. Malgré la débauche d’énergie sur un terrain glissant, les Violets ne se procurent que très peu d'occasions.

Mais le travail de sape commence à faire son effet après la pause. Grâce à la vitesse du trio d'attaque composé de Hama-Caldeirinha-Daoudou, les Maximois reculent de plus en plus. Caldeirinha (57), Bileck (70) ou encore Falaq (82) se procurant des occasions repoussées par un gardien bien inspiré.

1Q4A0651
L’abnégation Istréenne va tout de même payer. Frustrés de leurs deux derniers matchs face à Hyeres et Cannes, les Violets vont cette fois ne pas passer l'occasion d'ouvrir le score. Sur une action collective brillamment orchestrée, Caldeirinha délivre ses partenaires d'une frappe dans la surface qui fait mouche (90+1). Joueurs et supporteurs peuvent savourer cette première victoire qui lance désormais parfaitement la saison !