Emmenés par l'ancien (et éphémère) Istréen Raphaël Romey et renforcés par plusieurs éléments de leur équipe première, les locaux ont proposé une belle opposition aux Violets. Pourtant ce sont bien les joueurs de Mathias Lozano qui dominent les débats lors du premier acte. Grâce à un pressing tout terrain, les Istréens mettent à mal les relances Varoises et se procurent des opportunités. D'abord sur une frappe de Choplin non cadrée (16), mais surtout sur cette frappe à bout portant de Hama, idéalement servie par Lamothe. Cependant le gardien sort la parade qu'il faut pour garder ses cages vierges (22). Juste avant la pause c'est Ouattara qui est à deux doigts d'ouvrir le score sur une frappe qui effleure le poteau (45+1).

1Q4A5199
En seconde période, les deux équipes se livrent moins et il faut attendre le dernier quart d'heure pour voir les joueurs faire frémir les supporteurs. Plus en jambe les Istréens tentent de forcer la décision. Malheureusement ni Daoudou, ni Sofikitis ne parviennent à se mettre en bonne position pour frapper.

Le dernier mot revient au final à Lamothe, mais son ultime coup-franc n’attrape pas le cadre (90+2).