Pour le dernier match des phases aller du championnat, les Istréens recevaient la réserve de Marignane-Gignac. Comme face à Toulon le week-end dernier, la rencontre s’annonçait serrée.

Peu inspirés lors de leur première défaite concédée à Toulon, les joueurs de Mathias Lozano et Patrick Vidiera se sont cette fois-ci fait violence. Moins offensifs en première période, les Istréens s’attellent à ne pas s'affoler devant la vivacité adverse. Malgré le peu d’occasion, ce sont bien les Violets qui prennent les devants. Sur un une-deux laser entre Casado et Daoudou, le latéral droit s'en va tromper son ancien coéquipier, Gil (19).

Le rythme s’élève enfin dans le second acte à la grande joie des spectateurs. Moins pour Istres qui concède un penalty sur une faute de Chatelain. Arrighino prend à contre-pied Cesarini (60). En panne d'inspiration le week-end dernier, les Istréens se montrent plus tranchants. Daoudou tout en vitesse s'en va défier Gil. Le portier repousse la tentative, mais le ballon file vers Caldeirinha qui centre astucieusement vers Hama qui ne se prive pas pour mettre le ballon au fond des filets (68).

1Q4A9055
En tête au score, les Istréens ne lâchent rien en défense et peuvent aussi compter sur un Cesarini bien en place sur sa ligne sur une frappe de Choron (88). Le portier qui remplace au pied levé, Vanni et Didier, tous deux blessés, réalise avec sa défense un match plein.

Le Istres Football Club renoue donc avec la victoire et profite aussi de la défaite de Côte Bleue la veille pour reprendre la tête du championnat.