Le duel entre Istres et Arles était haletant la saison dernière. Les Arlésiens avaient prit l'avantage sur les Violets en terminant en tête du championnat. Cette saison, la donne est totalement différente, ce sont les Istréens qui trustent la première place alors que Arles, lanterne rouge, luttent pour se maintenir.

Mais Mathias Lozano avait tout de même prévenu que l'écart de niveau ne serait pas si grand entre les deux équipes que tout oppose. Cela s'est vérifié dans la première demi-heure où les Arlésiens ont joué leur jeu et se procurent quelques bonnes opportunités, notamment sur coup de pied arrêté. Mais petit à petit le jeu d'Istres se met en place et la vivacité des attaquants fait des ravages dans la défense. Et c'est sur un penalty, suite à une main dans la surface, que les Istréens ouvrent le score par l'intermédiaire de Caldeirinha (32).

1Q4A6239

Si plus rien ne sera marqué en première période, les joueurs de Mathias Lozano et Patrick Vidieira vont avoir une totale mainmise sur le second acte. Une pluie de but s'abat alors sur le stade Fournier et c'est Daoudou qui amorce le récital d'une belle tête (55) avant que Hama s'offre à son tour un but après un bon décalage de Caldeirinha (61). Physiquement, les Arlésiens n'y sont plus et les coéquipiers de Ouattara en profitent encore. Sur une récupération au milieu de terrain, Daoudou à tout le loisir de centrer vers Caldeirinha, qui crucifie le portier d'une volée (72). Choplin, lui aussi participe à la fête. Passeur décisif sur le but de Daoudou, le milieu profite d'une frappe repoussée par le gardien pour inscrire le cinquième but de la rencontre (77). Les Istréens terminent leur festival avec le triplé de Caldeirinha, dans tout le bon coup ce soir avec en plus, deux passes décisives à son compteur (87).


Malgré la réduction anecdotique de Arles en toute fin de rencontre, les Violets maintiennent le cap et mettent désormais la pression sur leurs poursuivants que sont Côte Bleue et Toulon, deux équipes qui ont vu leur match reporté.