La partie ne s’annonçait pas simple pour les Violets face à une équipe de Carnoux toujours solide, en atteste la victoire au match aller des coéquipiers de Ouattara sur le score étriqué de 1 but à 0.

Mais portés par leur large succès face à Pernes, les Istréens se montrent rapidement dangereux. Sur une des premières incursions, Daoudou, bien seul dans la surface, transforme l'offrande de Casado, d'une reprise imparable pour le gardien (13). Dans la continuité, Soilihi est stoppé irrégulièrement dans la surface. Caldeirinha s'avance avec confiance, mais le gardien est à la parade (25). Galvanisés par l'arrêt de leur gardien, les locaux prennent d'assaut le but d'Istres, mais la défense fait preuve de détermination afin de repousser le danger.

1Q4A1882
Au retour des vestiaires, les joueurs de Mathias Lozano remettent un coup de collier. Bien servi par Caldeirinha, Daoudou double la mise avec une reprise acrobatique qui lobe le gardien (53). Le break est fait et Daoudou est à deux doigts de s'offrir un triplé sur une contre-attaque, mais le gardien stoppe cette fois-ci la tentative (54). En gestion, les Violets se font néanmoins peur à plusieurs reprises, il faut alors des parades bien senties de Zacarrelli pour préserver le score.

Les Istréens ramènent donc les trois points de leur match « bonus » face à Carnoux et peuvent désormais aborder la dernière ligne droite avec sérénité.